Mettre une piscine en hivernage

Écrit par les experts Ooreka
Mettre une piscine en hivernage
© Finemedia

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La saison chaude est terminée. Mettre votre piscine en hivernage contribue à la protéger durant l'hiver. Sa réouverture à la belle saison n'en sera que plus simple et vous évitera les mauvaises surprises.

Voici comment mettre une piscine en hivernage.

Zoom sur l’hivernage d’une piscine

Rappelons qu’un bassin doit impérativement rester en eau pendant la saison froide.

Cependant, une vidange peut s’avérer nécessaire pour réparation ou nettoyage conséquent. Pour autant, la piscine doit rester vide un délai très court.

En hivernant votre piscine, non seulement vous préservez la qualité de votre eau, mais vous la mettez à l’abri d’éventuels dommages.

Le critère déterminant est la température de l’eau. Au-dessus de 12 °C, les micro-organismes, algues et bactéries continuent à proliférer et la piscine ne peut être laissée sans traitement.

2 solutions sont à envisager :

  • Un hivernage passif : lorsque la température est stabilisée en dessous de 12 °C, le système de filtration peut alors être arrêté.
  • Un hivernage actif : la filtration n’est pas suspendue mais simplement ralentie.

Mettre sa piscine en hivernage passif

Mettre sa piscine en hivernage passif

© Finemedia

Nettoyez à fond la piscine

  • Aspirez tous débris et résidus.
  • Brossez la ligne d'eau et les marches.
  • Nettoyez le fond et les parois.

Baissez le niveau d'eau

Descendez le niveau d'eau de 10 cm sous les buses de refoulement.

Pour cela :

  • Ouvrez la vanne de la bonde de fond, après avoir fermé la vanne du skimmer et de la prise balai.
  • Positionnez la vanne multivoies en position lavage.
  • Mettez en fonctionnement votre pompe de filtration et laissez l'eau s'évacuer.
  • Coupez la pompe une fois le niveau atteint.

Nettoyez le système de filtration

  • Nettoyez votre filtre ainsi dégagé, ainsi que tous les paniers ou buses. Si vous possédez un filtre à diatomée, videz-le pour l'hiver.
  • Vidangez la pompe et votre filtre, ainsi que les circuits des prises balais, des refoulements, du skimmer.
  • Certaines vannes multivoies possèdent une position hivernage.
  • Assurez-vous que l'ensemble des canalisations est purgé, ainsi que les équipements périphériques : surpresseur, pompe à chaleur…

Montez des bouchons d'hivernage

  • Équipez toutes buses de refoulement et prises de bouchons d'hivernage, l'eau ne doit pas retourner dans la tuyauterie.
  • Vissez sur chaque skimmer un gizzmo, il fera fonction de dispositif antigel.

Agissez contre le gel et le calcaire

  • Pour limiter la formation de dépôts de calcaire et de minéraux et éviter le développement d'algues et de parasites : utilisez un produit d'hivernage.
    • Respectez les indications du fabricant en versant le volume préconisé.
    • Il est parfois conseillé d'effectuer un second traitement au milieu de l'hiver.
  • Disposez à la surface de l'eau et dans la diagonale des flotteurs. En cas de gel, ils absorberont la poussée de la glace et éviteront ainsi l'endommagement de la structure de votre piscine.
  • Retirez les équipements, plongeoir et échelle.
  • Couvrez votre piscine avec une bâche d'hiver de la taille de votre bassin, l'eau sera préservée des intempéries et des chutes de feuilles.
  • N'oubliez pas de débrancher le coffret électrique.

Mettre sa piscine en hivernage actif

Mettre sa piscine en hivernage actif

© Finemedia

L'hivernage actif impose le suivi de la température.

Si la température reste inférieure à 12 °C

  • Maintenez 2 à 3 h de filtration par jour.
  • Ajoutez à votre eau un produit d'hivernage.
  • N'effectuez aucun traitement de l'eau. Vérifiez simplement le taux de pH et ajustez-le si nécessaire.
  • Si la menace de gel existe dans votre région :
    • Fermez les vannes des skimmers et de la prise balai.
    • Obstruez-les avec des bouchons d'hivernage.
    • Laissez ouverts les refoulements et la bonde de fond.
    • Installez des flotteurs d'hivernage.
  • Si vous ne bâchez pas votre piscine, cela vous obligera à poursuivre son entretien, mais vous permettra de profiter de son esthétisme !

Si la température devient supérieure à 12 °C

Procédez de la même manière que précédemment mais augmentez le nombre d'heures de filtration par jour : plus la température monte, plus ce nombre doit être élevé.

Il est préconisé un nombre égal à la moitié de la valeur de la température : 10 h pour une eau à 20 °C.

Conseil : retirez votre bâche au-delà de 12 °C, car elle favorisera le développement des algues.

Installer un détecteur de gel

Si vous optez pour l'hivernage actif de votre piscine, c'est-à-dire si vous ne vidangez pas les canalisations, le gel est votre ennemi. Le détecteur de gel est alors un outil précieux. Un détecteur de gel coûte environ une centaine d'euros.

Avec l'hivernage actif, votre système de filtration est généralement programmé pour tourner 2 heures par jour :

  • Par basses températures, cela suffit à préserver la qualité de l'eau.
  • Par contre, si la température descend au-dessous de 0 °C, il est nécessaire de faire tourner la pompe et la filtration plus longtemps, afin que le brassage de l'eau écarte tout risque de gel des canalisations, et éventuellement de la surface.

Si vous êtes sur place : vous pouvez mettre la pompe en marche forcée. Si vous n'êtes pas là, ou si vous n'avez pas été suffisamment attentif à la température : le détecteur de gel enclenchera automatiquement votre pompe et le brassage de l'eau dès l'apparition du gel.

Un détecteur de gel se présente sous la forme d'un coffret qui peut être installé :

  • à l'extérieur, mesurant la température de l'air ambiant ;
  • dans le local technique, mesurant alors la température de ce dernier ;
  • ou encore sur la plomberie, permettant de mesurer la température de l'eau de la piscine.
  • Dans tous les cas, le relais du régulateur s'enclenche dès qu'est atteinte la température que vous avez vous-même programmée. La pompe se met alors en marche pour faire circuler l'eau, évitant le gel des canalisations.

Bon à savoir : vous pouvez également utiliser le système en été par temps très chaud (30 °C et plus), pour forcer l'utilisation de la filtration et prévenir une invasion d'algues.

Matériel pour mettre une piscine en hivernage

Imprimer
Bouchon d’hivernage

Bouchon d’hivernage

2,50 € environ

Produit d’hivernage

Produit d’hivernage

40 €/5 L environ

Flotteur

Flotteur

6 € environ

Gizzmo d'hivernage

Gizzmo d'hivernage

À partir de 4 €

Bâche d’hiver

Bâche d’hiver

À partir de 6 € environ mais variable suivant sa dimension

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin


Produits


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !