Traitement de l'eau de piscine

Écrit par les experts Ooreka

On distingue 6 traitements de l'eau de piscine : le chlore, le brome, l'oxygène actif, le PHMB, les ultraviolets et l'électrolyse par le sel.

Choisir le traitement de l'eau de piscine

Le choix de votre traitement de l'eau de votre piscine dépendra de plusieurs facteurs :

  • Le PH de l'eau de votre piscine : en effet, tous les traitements fonctionnent seulement à un certain PH.
  • Chaque traitement de l'eau a un rôle particulier et ne suffira pas seul : oxydant, désinfectant, etc.

On dit d'un traitement chimique qu'il est désinfectant quand il est capable de tuer les micro-organismes tels que les bactéries, virus, champignons... Il est oxydant s'il est capable de décomposer ces micro-organismes.

À noter : l'eau d'une piscine doit être non seulement désinfectée mais désinfectante pour empêcher toute contamination d'un baigneur à un autre.

Traitements de l'eau de piscine : comparatif

Ce tableau vous permettra de vous faire une idée sur les avantages et inconvénients de chaque méthode de traitement de l'eau de votre piscine.

Traitement de l'eau de piscine
Traitement eau piscine
  Principe Avantages Inconvénients
Chlore
  • Le chlore permet de lutter contre les champignons, les algues et les bactéries.
  • Divers formats : pastilles, liquide, granulés, comprimés et traitements automatiques.
  • Peu onéreux.
  • Très efficace.
  • Désinfectant et oxydant.
  • Simple d'utilisation.
  • Encombrant : grandes quantités nécessaires au traitement de l'eau.
  • Dérègle le pH de votre eau de piscine.
  • Odeur désagréable.
Brome
  • Le brome est un désinfectant très réactif et un oxydant qui possède les mêmes qualités que le chlore : ce traitement de l'eau élimine microbes, bactéries, algues, champignons.
  • Divers formats : pastilles et tablettes.
  • il est peu sensible à la température de l'eau : il reste extrêmement réactif dans une eau chaude.
  • Le brome n'a pas d'odeur nauséabonde.
  • Onéreux.
  • Dissolution plus lente que le chlore.
Oxygène actif
  • L'oxygène actif  (H2O2) est un oxydant très puissant. C'est un très bon algicide (lutte contre les algues). En revanche, il ne désinfecte pas. Il doit donc être associé à un désinfectant.
  • Divers formats : granulés, sachets et liquide.
  • L'oxygène actif dans l'eau n'a pas d'effet secondaire, contrairement au chlore et au brome qui peuvent entraîner des désagréments s'ils sont mal dosés.
  • Très réactif.
  • Compatible avec tous types de traitements.
  • Peut être utilisé avec tous types de revêtements.
  • Très sensible au taux de pH de l'eau.
  • Très sensible aux UV.
  • Très sensible à la température de l'eau : plus l'eau est chaude, plus son efficacité se trouve réduite.
PHMB*
  • Produit désinfectant non oxydant : il lutte efficacement contre les bactéries et champignons, mais il ne détruit pas les algues.
  • Divers formats : liquide et pastilles.
  • Inodore.
  • Traitements réguliers mais peu fréquents.
  • Non sensible aux variations du taux de pH.
  • Non sensible aux UV.
  • Non irritant.
  • Effet floculant : il affine la filtration des filtres à sable.
  • Ne détruit pas les algues : doit être complété par de l'oxygène actif.
  • Pas compatible du tout avec le chlore, le brome et le cuivre (utilisé pour affiner la filtration).
  • Ne peut être utilisé en traitement de choc : préférez l'oxygène actif pour cela.
Ultraviolets
  • Les rayons UV permettent de détruire les bactéries, les algues et les microbes de l'eau de votre piscine.
  • Le traitement par UV fonctionne en continu grâce à une lampe spécifique qui est intégrée dans le filtre de la piscine. Une fois filtrée, l'eau passe par un bloc où sont émis des UV.
  • Les UV transforment l'ADN des éléments qui sont irradiés (microbes, algues...) et les détruisent ou les oxydent.
  • Procédé non chimique.
  • Les UV ne font pas varier le taux de pH de l'eau.
  • Nécessité de renouveler la lampe à UV toutes les 8 000 heures.
  • Nécessité de compléter le traitement de l'eau avec un produit désinfectant : chlore, brome...
  • Onéreux : environ 2 500 € à l'installation.
Électrolyse du sel
  • On verse une faible quantité de sel dans l'eau de la piscine (entre 3 et 5 g/l).
  • Puis avec les électrodes d'un appareil électrique, le sel est transformé en chlore.
  • Peu contraignant : vous n'avez rien à faire.
  • Coût d'utilisation peu onéreux vous n'avez qu'à acheter du sel.
  • Confort de baignade : pas irritant.
  • Investissement de départ onéreux : à partir de 1 000 €.
  • Dérègle beaucoup le taux de pH de l'eau.
Ionisation cuivre argent Les électrodes de cuivre et d'argent, installées sur la filtration, créent des ions de cuivre et d'argent. Ceux-ci ont un effet anti-algue et désinfectant
  • Traitement naturel et automatique.
  • Réduit l'utilisation de produit chlore de 80 %.
  • Investissement de départ : environ 2 500 €.
  • Contrôle des ions et du pH régulier.

* PolyHexaMéthylène Biguanide

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique piscine

Tout le guide pratique