PHMB (polyhexaméthylène biguanide)

Écrit par les experts Ooreka

Il y a plusieurs alternatives pour traiter l'eau de votre piscine : le phmb, le chlore, le brome, l'ionisation, l'électrolyse du sel, l'oxygène actif, ou encore les UV.

Comment fonctionne le PHMB ?

Principe du polyhexaméthylène biguanide

Le PHMB permet de purifier l'eau de votre piscine, il élimine les bactéries et les champignons. Cependant, il n'a pas d'effet sur les algues qu'il faudra donc détruire avec un algicide.

Notez que le polyhexaméthylène biguanide est incompatible avec le chlore et le brome. Vous pouvez utiliser de l'oxygène actif contre les algues ou un simple algicide.

Utilisation du PHMB

On trouve le PHMB sous deux formes : liquide ou pastille. La forme liquide peut se verser directement dans l'eau du bassin. Cette dernière est plus utilisée, car elle se combine à des pastilles d'oxygène actif anti-algues. Référez-vous toujours aux indications figurant sur le flacon du produit.

La dose idéale de PHMB dans votre bassin se situe entre 30 et 45 mg/L. Si votre eau est au-dessus de 60, elle est surdosée. Dans ce cas, il faut verser de l'eau « neuve » dans la piscine.

Le polyhexaméthylène biguanide est à utiliser avec un filtre à sable de préférence, car il va améliorer son efficacité. Au contraire, le filtre à cartouche ou à diatomées sera colmaté par le PHMB.

Bon à savoir : si vous avez procédé à un traitement au chlore ou au brome auparavant, il faut faire disparaître les dernières traces avec du thiosulfate de soude avant de commencer le traitement au PHMB.

PHMB (polyhexaméthylène biguanide)

Avantages et inconvénients de ce traitement

Les avantages du PHMB

Le PHMB présente l'avantage d'être inodore et de ne pas provoquer d'irritations des yeux ou de la peau. Tout comme le brome, il est donc une bonne alternative au chlore.

De plus, il reste efficace à pH et température élevés, à l'instar du brome.

Les inconvénients du polyhexaméthylène biguanide

Son inconvénient majeur est son prix et sa rareté : il est difficile de s'en procurer. Il est incompatible avec un équipement de piscine en cuivre.

De plus, il nécessite un traitement complémentaire pour les algues, car il n'a aucun effet sur elles.

Il peut provoquer l'apparition de mousse en cas d'utilisation dans un bassin de balnéothérapie.

Enfin, il n'est pas écologique, car une vidange du bassin est à réaliser environ tous les trois ans. Il faut d'abord neutraliser le PHMB avec du chlore avant de jeter l'eau de la piscine, car c'est un pesticide toxique pour le milieu aquatique.

Traitement de l'eau avec le PHMB

Les mesures d'analyse s'effectuent avec une trousse spéciale. Il s'agit de languettes que l'on trempe dans un échantillon d'eau. On compare ensuite la couleur apparue à celles de la grille colorimétrique.

La concentration idéale en PHMB doit se situer entre 30 et 50 ppm. Pour une efficacité maximale, le pH doit être compris entre 7,2 et 7,8.

Pour l'entretien régulier du bassin, on verse directement devant les refoulements la quantité de PHMB liquide recommandée par le fabricant en fonction du volume à traiter.

Pour un traitement choc, un seul produit possible : l'oxygène actif.

Prix du polyhexaméthylène biguanide

Pour une forme liquide, qui est la plus courante et donc la moins difficile à trouver, comptez environ 13 € le bidon de 1 L.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique piscine

Tout le guide pratique