Chauffage de piscine

Écrit par les experts Ooreka

Le chauffage de piscine vous permet de profiter pleinement de votre installation en prolongeant la belle saison. Le chauffage de l'eau d'une piscine apporte en effet un vrai confort sans que le coût en soit nécessairement élevé.

Types de chauffage de piscine

Il existe 5 principaux types de chauffage spécifique pour piscine :

Il existe également la bâche solaire, mais qui n'est pas vraiment un chauffage, car elle se contente de retenir les calories.

Pourquoi vouloir s'offrir un chauffage pour piscine ?

Une piscine installée en plein air subit des variations de température importantes en fonction de la météo : soleil, intempéries, vent... Même si vous habitez une région ensoleillée, vous aurez parfois besoin de quelques degrés en plus à votre eau pour vous baigner, notamment hors des périodes de forte chaleur.

Pour des coûts assez faibles, au regard de ceux de sa réalisation, vous pourrez profiter de l'eau de votre piscine à une température agréable (la température idéale étant de 28 °C), et ceci en toute saison. En installant un chauffage pour piscine, vous aurez ainsi le loisir de profiter en plus grande liberté de votre piscine.


Chauffage electrique piscine Tous droits réservés FT Media

Conseils préalables à l'achat d'un chauffage de piscine

Pour choisir le chauffage piscine adapté à vos besoins, vous devez prendre en compte les paramètres suivants :

  • les dimensions de la piscine ;
  • la situation géographique et l'exposition ;
  • les équipements déjà présents (bâche, abri de piscine...).

Mais également :

  • des périodes d'utilisation souhaitées ;
  • de la température que vous souhaitez atteindre ;
  • du coût de fonctionnement propre au système de votre chauffage pour piscine ;
  • et de l'énergie que vous voulez utiliser (électricité ou solaire).

Comparatif des chauffages pour piscine

Chaque type de chauffage présente des avantages et des inconvénients en fonction de ses caractéristiques. Comme pour le chauffage d'une maison, certains appareils sont moins onéreux à l'achat mais se révèlent très coûteux en cas d'utilisation intensive. Prenez tous ces paramètres en considération avant d'arrêter votre choix.

Réchauffeur (chauffage électrique)

Peu cher à l'achat et simple à installer, le réchauffeur électrique est coûteux à l'utilisation.

  • Avantages :
    • Installation ultra-simple.
    • Faible coût à l'achat.
    • Encombrement faible et rendement élevé.
  • Inconvénients :
    • Cher à l'utilisation, comparé aux autres systèmes de chauffage de piscine.
    • Utilisation optimale uniquement pour un chauffage ponctuel.
  • Prix : 200 à 1 000 €

Pompe à chaleur de piscine (à air ou à eau)

La pompe à chaleur de piscine représente un réel investissement, mais un coût d'utilisation très faible.

  • Avantages : coût d'utilisation très faible (4 à 5 kWh pour 1 kWh consommé).
  • Inconvénients :
    • Chauffage de l'eau un peu lent.
    • Investissement assez lourd.
  • Prix : 2 000 à 15 000 €

Chaudière

Relativement chère à l'achat, la chaudière est particulièrement adaptée pour les grandes piscines, notamment en raison de sa chauffe rapide.

  • Avantages :
    • Chauffage rapide.
    • Adapté aux grandes piscines.
  • Inconvénients : chère à l'achat.
  • Prix : 3 000 à 5 000 €

Échangeur thermique

L'échangeur thermique vient se greffer sur le système de chauffage domestique. Compatible aussi bien avec une pompe à chaleur qu'avec une chaudière, son installation est plutôt aisée et son coût d'utilisation faible.

  • Avantages :
    • Installation simple.
    • Chauffage de l'eau moyennement rapide.
  • Inconvénients : ne fonctionne qu'en l'associant au chauffage domestique (pompe à chaleur ou chaudière).
  • Prix : 400 à 4 000 €

Chauffage solaire (avec capteurs solaires)

Solution la plus écologique, le chauffage par des capteurs solaire nécessite une installation assez lourde et est dépendante de l'ensoleillement.

  • Avantages :
    • Économique.
    • Écologique.
  • Inconvénients :
    • Le chauffage de votre piscine dépend de l'ensoleillement.
    • Installation chère à l'achat.
  • Prix : 600 à 3 500 €

À savoir : il existe des kits à monter soi-même à partir de 150 €, mais pour une efficacité relative.

Bâche solaire : bâche à bulles

Sans être réellement du chauffage, la bâche peut apporter un vrai confort à moindre coût.

  • Avantages :
    • Économique.
    • Écologique.
    • Réduit l'évaporation de l'eau et des produits chimiques.
  • Inconvénients :
    • Nécessite un dérouleur.
    • Forme rectangulaire qui ne s'adapte pas à toutes les piscines.
    • Peut être utilisée en complément d'un autre système de chauffage.
  • Prix : 50 à 200 €

Bâche solaire : anneau solaire

Les anneaux solaires sont composés de deux couches de vinyle convertissant la lumière du soleil en chaleur. Ils contiennent aussi de l'air qui fonctionne comme isolant et qui permet de conserver la chaleur la nuit tombée. Avec plusieurs anneaux, la température de l'eau peut monter significativement, bien qu'il ne s'agisse pas à proprement parler d'un système de chauffe.

  • Avantages :
    • Économique.
    • Écologique.
    • Système passif qui accumule l'énergie solaire.
    • Simple d'utilisation, se pose à la surface de l'eau.
    • Convient à toutes les piscines.
  • Inconvénients : espace de rangement à prévoir.
  • Prix : 50 à 95 € l'unité

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique piscine

Tout le guide pratique