Sommaire

La surveillance du pH est essentielle pour maintenir des conditions optimales de baignade. Trop haut, il peut être néfaste pour la santé et pour la qualité de votre piscine. Mais trop bas, il est également dangereux : irritant, dégradant pour vos équipements, il ne doit pas être pris à la légère. On vous dit tout sur les risques liés à un pH trop bas.

pH acide : explications

Le pH (potentiel hydrogène) représente la concentration de l’eau en ions d’hydrogène. Il est dit bas, dès lors qu’il se situe sous le niveau 7. Il peut descendre jusqu’à 1, mais c’est extrêmement rare. On dit aussi que le pH est acide.

Bien qu’une eau de piscine soit plus souvent basique qu'acide, il faut savoir que les eaux de certains lieux géographiques, des produits chimiques ou parfois les pluies peuvent favoriser un pH acide.

À titre indicatif, le pH du sérum physiologique utilisé pour les yeux est de 7,41. Il est appelé pH neutre. C'est de cette valeur qu’il convient de s’approcher pour maintenir la salubrité de l’eau de baignade.

Conséquences d'un pH acide

Une eau dont le pH est trop acide a de nombreuses conséquences qui sont importantes et ne doivent pas être prises à la légère :

  • Elle est très inconfortable pour la baignade : irritante pour les yeux et les muqueuses, les baigneurs peuvent également ressentir des allergies. Il faut noter qu’une eau trop acide peut endommager les maillots de bains.
  • Elle use et détériore les équipements de la piscine : elle attaque en particulier le matériel de filtration. Elle peut endommager une pompe ou une pompe à chaleur dont la durée de vie sera alors grandement diminuée.
  • Elle détériore les carreaux : les carrelages en particulier perdent rapidement leur brillant. La rugosité des carrelages facilitent aussi l’implantation des algues et leur prolifération.
  • Elle diminue l’efficacité des produits de traitement : pour désinfecter l'eau de la piscine, le chlore nécessite un pH autour de 7,2. Un pH trop acide a pour conséquence une surconsommation de produits pour une action très faible.

Mesure d'un pH acide

Cette opération doit se faire chaque semaine. Cette régularité est importante car l’échelle du pH est logarithmique : un pH 8 est ainsi 10 fois plus élevé qu'un pH 7. Si on laisse trop baisser le pH, il devient donc très difficile de le faire remonter.

La mesure du pH peut se faire par colorométrie, à l’aide de bandelettes ou de gouttes.

Aujourd’hui, il existe aussi des accessoires plus pratiques : le testeur de pH électronique permet une lecture du pH rapide et précise grâce à un affichage digital.

pH trop bas : correction

La correction de pH se fait grâce à l’ajout de pH plus, contenant du carbonate et du bicarbonate de sodium ou de calcium. On le trouve sous forme liquide ou en poudre.

La correction peut se faire manuellement en suivant les instructions du fabricant. On peut aussi opter pour l’installation d’un régulateur automatique de pH qui va surveiller le niveau du pH, mais aussi le rectifier le cas échéant.

Pour aller plus loin :

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Piscine

Piscine : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la sécurité et l'entretien
Télécharger mon guide